Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

Nouveaux compteurs EDF obligatoires : 230 € par abonné

 Selon le journal Le Parisien Bruxelles impose à la France de s’équiper de nouveaux compteurs électriques. Mais leur coût pourrait passer de 4 à 8milliards pour équiper les 35 millions de foyers. Or, le système accuse déjà de sérieux ratés. > AU ----- fait, les fameux compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très fort : vers les 300 €, et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables : il ne faudra rien signer. On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux compteurs, et de les changer : par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune obligation de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces compteurs….attention aux signatures : aucune, même pour la réception de travaux etc…
 LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !
 11% déjà prévus pour 2015 puis 3% par an pendant 10 ans, c'est ce qui est d'ores et déjà programmé pour "aider" la concurrence !!!
  À TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA
  Début juin 2010, les parlementaires ont entre les mains l’avenir du service public de l’électricité. En effet, débutera dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, concoctée par le gouvernement.
 Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas - plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF) -, le gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.
 Si la loi passe, à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu’à 25 % de sa production d’électricité.
Un véritable hold-up ! Les fournisseurs d‘électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leur facture, pour qu’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.
C’est une première que d’obliger une entreprise, dans le monde de la "concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.
Pour consulter les  ingformations:
 www.poursavoir.fr
 http://www.monde-diplomatique.fr/2004/06/ANTOINE/11276 (article de 2004 ) et d’autres exemples de privatisations :
 http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article7886
http://www.partagedeseaux.info/article300.html
Si vous pouvez faire circuler sans modération autour de vous ce message et cette adresse du site, alors n'hésitez pas !!
Apropos des nouveaux compteurs EDF, la CNIL (Commission nationale informatique et Liberté) s'interroge: le nouveau compteur électrique communicant, baptisé Linky, testé par EDF à Lyon et à Tours, est dans le collimateur de la CNIL. Son utilisation suscite la polémique. En transmettant les données concernant notre consommation électrique, cet appareil fournirait des informations précises sur notre mode de vie. De plus, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés s'inquiète aussi des risques de piratage liés à la transmission des données.

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés ne chôme pas, après avoir épinglé Google pour sa façon douteuse de récolter des données personnelles avec Street View, la CNIL s'attaque à une autre multinationale, EDF.
Avec le développement, ces dernières années, du concept de « smart grid » ou réseau de distribution d'électricité intelligent grâce à la mise en place de nouveaux compteurs électriques communicants, se pose le problème de la collecte d'informations détaillées sur notre vie privée.
Nouveaux compteurs EDF obligatoires : 230 € par abonné Nouveaux compteurs EDF obligatoires : 230 € par abonné Reviewed by Coubert on jeudi, août 12, 2010 Rating: 5

Aucun commentaire:

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Sélectionner le", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Javascript de traduction

Fourni par Blogger.