Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

Elle était mal aimée






Si certain demande la liberté de penser, moi, je ne m'en tiens qu'à la liberté de m'exprimer.







D’un côté Croquons Nature
Qui nous traquera l’OGM,
De l’autre côté l’imposture,
Vile partisane de la géhenne.
Car d’aucuns ont défiguré
La doyenne de notre village.
Ce qui nous laisse augurer
Le mépris total du grand âge.
Nous voyons n’importe qui
Ignorer le voisin même proche, 
S’arroger tout comme requis
N’acceptant aucun reproche.

Nous avions une respectable Dame
Nous avons un blockhaus hybride
Nous devons pleurer au grand dam
Pour qu’un petit théâtre se débride.

 Acta est fabula !

Pierre, un 23.01.2012
Elle était mal aimée Elle était mal aimée Reviewed by Coubert on jeudi, janvier 26, 2012 Rating: 5

3 commentaires:

  1. Et voilà ! Les commentaires, même s'ils n'ont pas été faits sur ce blog, n'ont pas tardé à me revenir aux oreilles !
    "Il fallait adapter notre chapelle aux nouvelles normes de sécurité"
    Bien sûr, mais ….
    Mais, quand vous avez à votre disposition un marteau, voulez-vous à tout prix l'utiliser pour couper du bois ?
    La pauvre Vieille, nous pouvions également l'adapter à la vente de rhinocéros ou en faire une école de plongée ! Que sais-je !

    RépondreSupprimer
  2. Mr Pierre est un poète. Mr Pierre fait lui-même des commentaires sur les commentaires qui lui sont revenus aux oreilles...
    Mais qui est Mr Pierre ? Mr Pierre avait-il peur des représailles qu'il en ait omis de porter son patronyme sur sa dithyrambe ?
    Ca fait un peu corbeau, délateur anonyme... Alain Panaye auparavant, lui, avait au moins signé sa critique.

    Certains élus peu scrupuleux, il y a une vingtaine d'années, ont choisi de transformer un dépot de bidons d'huiles militaire devenu obsolète, avec enceintes barbelées et mirador, en théâtre(flanqué d'une halte-garderie)-- et ainsi de donner un toit à la compagnie théâtrale locale qui porte d'ailleurs le nom de cette chapelle et qui remplit sa mission d'animation depuis 60 ans-- : choix d'ailleurs déjà contesté à l'époque... D'autres élus, tout aussi irresponsables, ont choisi aujourd'hui de retransformer ce théâtre-chapelle en blockaus hideux finissant d'abuser de la "vieille Dame".
    Entre temps, d'autres farfelus partisans de la géhenne dont je fais partie ont,sans retenue, profané l'ancêtre avec des chants barbares, des concerts grinçants, des spectacles douteux, des expositions obscènes, des réunions occultes, des cours de théâtres subversifs et sans doute quelques autres transgressions à l'histoire et la bonne morale. Elle a reçu en "rendez-vous" des milliers de personnes peu recomandables. Il parait même que c'est une des scènes-jazz drômoise!...
    Vraiment Mr Pierre, quel dommage que vous ne soyez pas arrivé avant avec votre marteau, votre rhino Xérox et vos maitres nageurs... On aurait évité un beau gâchis!

    Non Monsieur, elle n'était pas mal aimée...
    La vieille a mis un jean, une casquette et des hauts talons ??...
    Mais elle vit, Mr Pierre, elle rit, elle chante, elle sort avec des jeunes, des artistes... des poètes!
    Vous devriez venir Mr Pierre voir son intérieur, elle reçoit le 17 mars pour sa nouvelle inauguration. Nous pourrons faire des vers et défaire des verres ensemble pour lui souhaiter longue vie au coeur de St Marcel.

    Alain PERDRIOLLE,
    directeur de la ruine "Chapelle de Javeysan"
    tripot débridé de Surel.

    RépondreSupprimer
  3. Pierre ? A la rigueur un pavé !
    J'ai bien aimé le commentaire d'Alain Perdriolle quelque peu tardif, (des semaines pour le pondre me fait craindre qu'il n'est pas très spontané ou tout simplement collectif ) et malgré ses quelques erreurs municipalement correctes, il est à mon goût bien tourné. Nonobstant, je suis attristé de constater que c'est son manque d'assiduité à lire le blog qui est la cause de son ignorance.
    Depuis le temps que j'écris des âneries (des grosses bêtises disent certain et certaine, sans même mettre leur prénom), en vers ou pas, signées de mon patronyme, je pensais que mon style me dénoncerait et que mon prénom serait suffisant. Et bien non, suffisant que je suis, il y en a encore qui ne me reconnaissent pas. Pierre ou Furax sont inconnus des instances qualifiées ! C'est la plaie de notre temps, les directeurs sont dans leurs sphères et négligent l'exécutant. Ils balancent du 'Monsieur' mais c'est condescendant ! Heureusement, nous avons les promesses électorales que tout cela va changer !
    Allez, il y aura bien une bonne âme par là qui pourra répondre à cette angoissante question : qui est donc ce Pierre, cet ingrat, qui a même été reçu en cette chapelle ?! Cela me fait penser à l'autre significative tirade 'cachez ce sein que je ne saurai voir' !
    Pierre

    RépondreSupprimer

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Compte Google", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Fourni par Blogger.