Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

LE POINT.COM NOUVEAU EST ARRIVÉ: LA CAMPAGNE DES MUNICIPALES CONTINUE?


Le dernier numéro du bulletin municipal fait une large place aux dernières élections. S'opposant fermement à la "politisation" qu'il a constatée,  le maire et ses colistiers souhaitent que leur « homogénéité permettra  dans les six ans à venir, la prise de décision après un débat au cours duquel les diverses sensibilités politiques représentées auront pu s'exprimer ».
Dans sa proposition de campagne, Dominique Quet rappelait.." vous connaissez ma disponibilité et mon sens de la conciliation. C'est dans cet état d'esprit que j'aborde avec enthousiasme cette nouvelle mandature". 
Au vu des résultats de l'élection municipale, la gestion consensuelle souhaitée par Dominique Quet doit maintenant tenir compte des électeurs (46 %) qui ne l'ont pas suivi.
Et l'existence de tels débats ne traduit-elle pas un progrès dans la démocratie locale ?
Souhaitons, comme le maire l'a rappelé, que le conseil consacre son énergie pour les tâches qui l'attendent et non à des "polémiques vaines et stériles". La prochaine livraison du Point,Com indiquera-t-elle les chantiers que, dans les différents domaines, les élus se sont fixés pour les six années à venir ?
De son côté l'opposition a repris  la question de l'implantation et de la taille du projet de Skate Park sur le terrain de la MJC en apportant son soutien à une une pétition. 



LE POINT.COM NOUVEAU EST ARRIVÉ: LA CAMPAGNE DES MUNICIPALES CONTINUE? LE POINT.COM NOUVEAU EST ARRIVÉ: LA CAMPAGNE DES MUNICIPALES CONTINUE? Reviewed by Coubert on lundi, mai 19, 2014 Rating: 5

5 commentaires:

  1. Stéphanie LEROY19 mai 2014 à 16:58

    La ville s'agrandissant, la politisation est normale, il me semble.
    Quand on donne son soutien à telle ou telle personne dans une élection, on politise bien la commune où l'on se trouve d'ailleurs.

    Moi, je voulais vous parler de ce que le 1er Adjoint a dit et qui est relayé dans le Point Com (regardez 1ère colonne, dernier paragraphe et 2ème colonne, 1er paragraphe).

    S'il y a bien un sujet où j'ai défendu mes idées, c'est bien sur l'accessibilité. Comment ne pourrais-je pas défendre ce sujet en tant que maman d'enfant différent ? Il aurait dû apporter du débat, vu le nombre de personnes à mobilité réduite, de personnes âgées ou de personnes avec des poussettes sur la commune.

    Mais non, il y a eu la suppression de la Commission Communale d'Accessibilité, alors que cette commission est obligatoire pour les communes de plus de 5 000 habitants.

    Et il n'y a pas une personne du dernier Conseil Municipal qui a lu le rapport d'accessibilité de la commune commandé par l'ancienne DST et moi même. Certes un pavé. Mais un pavé utile, important.

    Et le parc de la MJC qui n'est toujours pas accessible aux PMR en fauteuil roulant électrique avec ce foutu portail ? Impossible d'y accéder. Impossible d'aller à la bibliothèque. On en est où ? Ben, au même point. Toujours le même portail, toujours des voitures garées devant. C'est discriminatoire.

    Alors quand Monsieur le Maire parle "d'être rassemblés autour de projets et de les mettre en application pour le bien de la commune" (voir dernier paragraphe de la page), je doute sérieusement. Au moins sur ce sujet.......




    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprend pas le titre
    Qu'à t il de nouveau ce point com.
    même dans le fond : on prends les même est on ...

    RépondreSupprimer
  3. Dès la réception et la lecture du Point.Com de mai.
    Et encore avec cet agenda en retard de 5 manifestations !
    Notre maire Dominique Quet, que j’appelle en d’autres circonstances simplement Dominique, nous propose de nous exprimer, je vais donc, à son invite, le faire. A tort ou à raison. Bon.
    Quelque part, il est regretté que la ‘battue’ n’ait pas félicité le ‘gagnant’. Si c’est voulu, c’est condamnable, si c’est par inadvertance, c’est regrettable. C’est ce que j’ai pensé lors de la passation de pouvoir sur les marches de l’Elysée.
    Vrai, les votes ont été fortement politisés au niveau national, faisant oublier le côté municipal, mais n’est-ce pas face à la gestion du président qui a accumulé maladresses dans tous les domaines. Surprenant, désolant, le changement ! A cause de cela, beaucoup de maires de gauche ont été sanctionnés, à tort. Peu s’en est fallu que ce soit le cas à Saint Marcel. S’eut été le cas, sans ce trac stupide de dernière heure. Moi, excusez, Je pense que Madame Teyssot ne s’est pas trompée de cible, elle s’est trompée d’armes. On ne combat pas les mouches à la grenade.
    Talleyrand, a dit, oui, il a dit, excessif ! Et Napoléon lui a dit, entre autre, qu’il était un peu de merde dans un bas de soie. Attention références, dangers. S’il fallait mettre exergue tout ce qu’a dit Monsieur Mélanchon …
    J’ai interprété la reprise de l’allocution de Michel Valla comme un discours d’intronisation à l’Académie. Qu’en eut dit Talleyrand ?
    Voilà mon analyse succincte mais prompte de ce Point.Com publié sous la direction du maire en place. Sous réserve d’une lecture plus approfondie. Je ne me suis pas senti très concerné par certaines rubriques. Comment dit-on ? J’ai zappé ?
    Pierre

    RépondreSupprimer
  4. Points de suspension.

    Difficile de lire et vouloir analyser le dernier Point.Com, politisé comme il est, de le prendre autrement que du bout des doigts, d’y répondre dans la complète neutralité. C’est la campagne des municipales avec quelques jours de retard (comme Point.Com avec son agenda). Ou les européennes avant l’heure.
    « Je suis de gauche, je suis de gauche, … » celui qui n’a pas compris est d’une mauvaise foi qui le classerait immédiatement dans le clan des faux culs, à droite.
    Dans ces deux pages, notre maire revendique ou se confesse ? On dirait l’aveu d’une profession de foi à confessionnal. Il est vrai que ce tract empoisonné plus que maladroit en est, à point nommé, le catalyseur. Un peu comme l’exubérance hongroise de 56 a nécessité l’intervention des chars soviétiques salvateurs.
    Il a été élu comme li se doit, par des électeurs qui croyaient en lui, sans savoir qu’il est de gauche. Alors laissons-le travailler avec son équipe et souhaitons que ses décisions ne seront pas prises que pour emmerder l’opposition et que celle-ci, en revanche, ne sera pas contre ses projets, par principe. Gare aux démolisseurs !
    On ne mettra pas une piste de skate sous les fenêtres des riverains, on n’accordera pas d’autorisation de travaux aux au mépris des voisins, on aidera les handicapés à vivre en ville pas trop mal, on, on, on …. Pour la mutilation de la chapelle de Surel, c’est trop tard, c’est fait.

    Et comme apprendre quelques rudiments d’arabe ne peux pas nuire :
    In cha’ Allah !

    RépondreSupprimer
  5. et çà continue sur le point com de juillet notamment avec le skate park
    y'en à mare .

    RépondreSupprimer

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Sélectionner le", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Javascript de traduction

Fourni par Blogger.