Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

CONSENSUS AU CONSEIL MUNICIPAL... CONTRE LA DECISION DU PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

Dés son élection à la présidence du Conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune (LR) affirmait qu'il s'attacherait à développer une politique équitable pour toutes les communes du département. " aucun territoire ne doit se sentir lésé".
Pourtant, lors du dernier conseil municipal du 29 juin 2016, Dominique Quet, maire de Saint-Marcel (classé Divers gauche par le Ministère de l'Intérieur), fit part de la récente déclaration du président Labaune concernant le réaménagement du Rond Point des Couleures. En effet, en plus de l'Etat et du Département qui financent   ce vaste projet (autour de 28 millions d'euros) les communes de Valence et de Saint-Marcel  étaient sollicitées respectivement  pour 4.610.000 € et 390.000€. Or il apparaît que le Président du Conseil général de la Drôme a accepté de répondre favorablement à la demande du maire de Valence, Nicolas Daragon (LR),.. et de prendre en charge la part demandée à Valence. Par contre, Patrick Labaune a répondu défavorablement à la même demande formulée par le maire de Saint Marcel.
On imagine l'embarras des conseillers départementaux du secteur. Lors du conseil municipal, Béatrice Teyssot, chef de file de l'opposition locale et conseillère départementale (LR), a exprimé son incompréhension devant la position du Président du Conseil départemental et sa volonté de tout mettre en oeuvre "pour que ça aille dans le bon sens". Comme tous les autres conseillers municipaux, elle  vota la motion demandant au président Labaune, au nom de l'équité entre communes drômoises, de prendre en charge la part de financement demandée à la commune.
A noter: le financement du projet précédent, qui fait aujourd'hui l'objet de modifications, avait été adopté, il comprenait alors une participation - acquise - des communes de Valence et de Saint-Marcel.
Par ailleurs, le concours financier de la commune de  Bourg les Valence, dont le trafic vers le rond point des Couleures est important depuis l'échangeur de Valence Nord, n'a pas été sollicité par la DREAL (Etat).

Par ailleurs, le Conseil municipal du 29 juin, invité à se prononcer sur l'intégration de la communauté de communes de la Raye dans l'Agglo Romans Valence au 1er janvier prochain, s'est prononcé contre. Pour Saint-Marcel, la conséquence sera le passage de 3 délégués  à 2 délégués représentant la commune, l'opposition perdant le siège détenu par Nadine Vassalo.
JDV

CONSENSUS AU CONSEIL MUNICIPAL... CONTRE LA DECISION DU PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL CONSENSUS AU CONSEIL MUNICIPAL... CONTRE LA DECISION DU PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL Reviewed by Coubert on mardi, juillet 05, 2016 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Il est bien dommage que des partis poloitique prenne le pas sur une égalité territoriale. La commune de st marcel ne doit pas laisser passer cette injustice. Est-ce parce qu'elle a un maire noté à gauche ? la politique est tombée bien bas! Comment faire confiance à nos élus. Et Mme Teyssot, que fait-elle pour les saint marcellois dans cette affaire ? comment défend-elle notre commune ? je la trouve bien mijorée dans ce dossier. C'est une affaire à suivre de très prêt.

    RépondreSupprimer
  2. suite à l'article dans point com. Que fait notre conseillère départemental pour nous éviter cette injustice. Les saint marcellois vont être les seuls à payer ??????

    RépondreSupprimer

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Compte Google", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Fourni par Blogger.