Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

SAINT-MARCEL....A BICYCLETTE....

Je roule à bicyclette. Dans Saint Marcel-lès-Valence, voire quelquefois jusqu’à Valence, Bourg-lès-Valence et même Bourg-de-Péage, je roule à vélo, sans moteur, je tiens à le préciser.
Les avantages sont nombreux. Tout d’abord, c’est bon pour ma santé, ensuite, je fais des économies, enfin je préserve mon environnement. Un autre point positif, c’est qu’à vélo, on a le temps de regarder le paysage.
Les inconvénients, c’est que si on est vraiment pressé, on ne peut pas aller très loin, et puis ça peut être dangereux parce que les autres usagers de la route, il faut les garder à l’oeil. Quelquefois, ils ne
nous voient pas, et d’autres fois, même s’ils nous voient, comme c’est eux les plus gros, ils en profitent, plus de politesse, plus de code de la route, « c’est moi le plus gros, c’est moi qui passe » !
Du haut de mon petit vélo, l’autre jour, j’arrive par la rue des Petits Eynards au carrefour avec l’avenue de Provence. C’était vendredi dernier vers 14.00 heures et il y avait deux voitures devant moi qui respectaient la balise (priorité à droite et à gauche) la première étant légèrement avancée sur la chaussée de l’avenue de Provence pour voir ce qui s’y passait. Sur ladite avenue, en provenance de Valence il y avait une file de trois/quatre véhicules dont le premier avait bien vu qu’il fallait rouler à 30 kilomètres/heure, que les piétons étaient prioritaires et qui supposait que la voiture qui venait à sa droite devait également être prioritaire puisqu’elle avançait un peu. Ce que contesta le troisième ou quatrième automobiliste derrière lui en donnant un vigoureux coup de klaxon (je peux même supposer qu’il compléta cette injonction sonore de paroles plus qu’explicites du genre : avance donc espèce de c…). Du coup, comme rien ne bougeait, ce quatrième véhicule déboîta soudain sur sa gauche et doubla allègrement (moteur vrombissant à l’appui) les trois véhicules immobilisés devant lui, passa le carrefour et se retrouva enfin libre de toutes contraintes.
Et voilà une solution parmi tant d’autres. Il y a longtemps, quand j’ai passé mon permis de conduire, on m’a parlé de courtoisie au volant.
Depuis peu, il y a même une journée de la courtoisie. C’est à dire qu’au delà des codes (qu’ils soient de la route ou autres), il suffit quelquefois d’un peu de patience, de tolérance, de respect pour éviter
de se retrouver dans des situations catastrophiques.
Que se serait-il passé si un piéton avait choisi de traverser à ce moment-là ? Que se serait-il passé si le véhicule en provenance de l’avenue des Petits Eynards s’était soudain décidé à avancer ? Que se
serait-il passé si un autre véhicule était arrivé en provenance de Romans ou si moi, sur mon vélo, j’avais décidé que je doublais tout le monde ? Etc, etc, etc.
Je me permets de poser ces questions pour faire écho à l’article de Coubert concernant la sécurité au centre du village où il y a régulièrement des accidents, plus ou moins sérieux, dus, non seulement
au manque de courtoisie des uns et des autres mais également à une signalisation et/ou un aménagement trop faible compte tenu de la situation.
Est-ce que la commission de sécurité s’est saisie du problème comme annoncé dans un précédent commentaire ?
 Riette



SAINT-MARCEL....A BICYCLETTE.... SAINT-MARCEL....A    BICYCLETTE.... Reviewed by Coubert on vendredi, octobre 06, 2017 Rating: 5

Aucun commentaire:

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Compte Google", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Fourni par Blogger.