Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

PROJET D’ÉOLIENNES : LA L.P.O (basée à St-Marcel ) MOBILISÉE AU COL DE LA BATAILLE

Ce lundi 15 janvier, plus de cent personnes se sont réunies à la salle des fêtes de Saint-Laurent-en-Royans pour participer à la réunion publique organisée par les associations Sauvons Léoncel, Mille Traces, Lysandra et la LPO Drôme au sujet du projet éolien de Comblézine, a proximité immédiate du Col de la Bataille et de la Commune de Léoncel.

Les associations ont expliqué à leurs concitoyens leurs inquiétudes et leurs arguments contre le projet, qui constitue une véritable menace pour la biodiversité et l'intégrité d'un site naturel emblématique. Le territoire est  d'ailleurs classé Natura 2000 entre Léoncel et La Vacherie.

Les enjeux écologiques y sont particulièrement forts pour trois raisons essentielles :
- Le Col de la Bataille est un site d'exception pour les chauves-souris résidentes mais également pour les chauves-souris migratrices.
- Les nombreux grands rapaces qui fréquentent toute l'année les lieux (aigle royaux, vautours...) sont très vulnérables aux pales des éoliennes. 
- Il s'agit également d'un couloir de migration d'importance nationale pour les oiseaux. C'est notamment le premier site connu pour le passage des hirondelles en France !


De plus, ce projet ne tient pas compte des schémas éoliens départemental (SDE) et régional (SRE) élaborés avec l’appui de l'ADEME et en concertation avec tous les acteurs concernés il y a déjà plusieurs années. Ces documents de référence inscrivent le Col de la Bataille et ses alentours comme espaces à enjeux forts pour l'avifaune sédentaire et nicheuse, sensible à l'éolien et à la perte de d'habitat. Ces espaces sont aussi référencés comme incompatibles avec le développement éolien pour les chauves-souris.  

Outre les enjeux de conservation de la biodiversité évoqués, il s'agit aussi d'une zone de très grand intérêt touristique. La forêt de Comblézine, l’abbaye Cistercienne de Léoncel, la station de ski de fond du grand Echaillon, les affûts pour assister sans dérangement au brame du cerf, la présence de chamois et la qualité des paysages sont autant d'éléments qui contribuent à la renommée de ce site exceptionnel. Aux portes de la plaine valentinoise et romanaise, ce lieu apprécié de tous les Drômois est dédié à la pleine nature, à l'écotourisme ou encore aux activités d'éducation à l'environnement. Dans ce contexte, l'implantation d'un parc éolien industriel est totalement incohérente. La Société RES prévoit pourtant d’y implanter six à dix éoliennes de 150 mètres de hauteur, dont l’impact serait extrêmement fort : déforestation autour des éoliennes mais aussi de leurs pistes d’accès, énormes quantité de béton injectées dans le sol, tranchées de plusieurs dizaines de kilomètres de longueur pour acheminer l’électricité, pollution visuelle, sonore, environnementale et patrimoniale qui ne manqueront pas de retentir sur l'économie locale.

Une pétition en ligne a déjà recueilli 3400 signatures : https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9fet-de-la-dr%C3%B4me-sauvons-l%C3%A9oncel 
SP.

PROJET D’ÉOLIENNES : LA L.P.O (basée à St-Marcel ) MOBILISÉE AU COL DE LA BATAILLE PROJET D’ÉOLIENNES : LA L.P.O (basée à St-Marcel ) MOBILISÉE AU COL DE LA BATAILLE Reviewed by Coubert on vendredi, janvier 26, 2018 Rating: 5

Aucun commentaire:

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Compte Google", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Fourni par Blogger.