Le Blog des habitants de St Marcel lès Valence
et des territoires environnants

LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA FONT LE SIEGE A L'INRA


Depuis jeudi 12 novembre les membres de l'association de défense des arboriculteurs victimes de la sharka (ADAVS) manifestent en occupant symboliquement l'INRA, quartier Gotheron à Saint-Marcel. Ils veulent ainsi alerter l'opinion publique et provoquer la négociation avec les responsables ministériels. Depuis 3 ans, un plan sanitaire , draconien selon eux, entraine l'arrachage systématique des parcelles touchées par cette maladie (sharka markus) sans contrepartie suffisante pour leur permettre une reconversion des cultures  sur ces terres. On leur propose actuellement 5.000 € l'hectare arraché (0,50 centimes par mètre carré) alors qu'eux estiment que le préjudice causé par l'arrachage et le travail nécessaire jusqu'à la production suivante ( 5 ou 6 ans pour le kiwi) nécessite 46.000 € par hectare durant 4 ans. Sachant que le Président Sarkozy venait à Alixan jeudi rencontrer des agriculteurs pour évoquer leurs problèmes, ils sont cherché à le rencontrer, ainsi que le Ministre de l'Agriculture qui l'accompagnait, mais en vain.  Ils se disent décidés à aller jusqu'au bout, la situation actuelle entrainant dépôts de bilans, licenciements des salariés agricoles, dépressions et décès. Depuis 2 ans que l'ADAVS poursuit ce combat, aucune avancée n'a été obtenue. 240 actions en justice ont été entamées par des agriculteurs victimes de cette maladie, dans la Drôme mais aussi dans le Gard et bientôt l'Isère et l'Ardèche. Denis Extrait, Président de l'ADAVS, est déterminé à tout faire pour résister à une situation qui ne peut que conduire à la fin de ces exploitations.Si vous voulez plus d'informations, n'hésitez pas aller les rencontrer à l'INRA.
LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA FONT LE SIEGE A L'INRA LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA FONT LE SIEGE A L'INRA Reviewed by Coubert on vendredi, novembre 13, 2009 Rating: 5

Aucun commentaire:

Pour publier votre commentaire:

Écrire le texte du commentaire
Dans la rubrique "Sélectionner le", cliquer sur "Nom/URL"
(ne pas utiliser les autres rubriques, votre commentaire ne serait pas lu).
Dans la case "Nom", saisir votre NOM ou votre PSEUDO (ne pas utiliser la case URL)
cliquer sur le bouton "Continuer"
Cliquer sur "Publier".
Merci. Votre commentaire sera publié après modération.

Javascript de traduction

Fourni par Blogger.