Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

Maison médicale: coup de com pour les élus sortants?



Photo DL
L'implantation de maison médicale préoccupe de nombreux habitants, préoccupation liée pour Saint-Marcel à la démographie médicale (âge des médecins) ou aux horaires d'ouverture des cabinets (voir l'enquêteréalisée par notre blog à l’initiative de l'association Accueil et Loisirs.

A un mois de l'élection municipale, cette question revient au devant de la scène.
Depuis 2012 et l'achat puis l'aménagement par la municipalité du terrain Bernard, les élus ont répété que la commune était disposée à revendre le terrain aux médecins qui voudraient prendre l'initiative et la responsabilité d'un projet collectif de maison médicale. Durant l'absence du maire malade, ce fut à Jean-Michel Valla qu'incomba la charge d'organiser la concertation avec les intervenants possibles, sans suite.
Un seul médecin, à l'origine de la demande, s'est donc attelé à la recherche de partenaires et à l'élaboration d'un projet immobilier adapté. Tâche lourde à laquelle il a dû finalement renoncer pour solliciter un promoteur privé.
C'est à ce promoteur, récemment installé sur la commune voisine, que la commune a revendu les 2.000 m² jouxtant le récent parking de l'école André Blanc au prix intéressant de 60 € le m².
Afin d'éviter un éventuel détournement de l'objet de la construction ( ce terrain est évalué à 200 € le m² s'il s'agit d'y construire de l'habitat), la mairie a fait inscrire dans la promesse de vente une clause inhabituelle: le prix de vente consenti au promoteur serait réactualisé si au terme d'une période de 20 années, il y avait un changement de destination du terrain au profit de logements.
Maison Médicale de Châteauneuf/Isère
De manière régulière et très explicite, l’adjoint en charge de l'urbanisme, Vincent Bard, a répété qu'il s'agissait d'un projet privé dans lequel la municipalité n'était nullement engagée, en dehors de la vente du terrain. Il en avait été de même pour la vente du terrain de Thodure où s'est construit l'EHPAD le Clos du Rousset, propriété du Groupe Domus Vi.Au niveau de la méthode, et à titre de comparaison, on peut relire notre article "Chateauneuf presque neuf".  


Et c'est donc avant les élections que dans le Point.com, puis aux vœux du maire, comme dans la presse locale, nos élus de la majorité se présentent comme les acteurs majeurs du projet de maison médicale.  Ceux de l'opposition ont ils eu une action significative sur ce sujet? Nous attendons des propositions claires de la part des deux candidats.

Comme le verdissement de notre environnement, la multiplication des moyens de sécurité, et les promesses de participation citoyenne qui sont les incontournables des projets des candidats de France et de Navarre, nos élus peuvent s'afficher en affirmant que "le projet de maison médicale prend forme" (selon le Dauphiné Libéré du 15 février 2020).

Sur la photo figurent autour du maire les trois adjoints qui, comme lui, ne se représentent pas, afin d'éviter tout risque de polémique ou d'infraction au code électoral. Qui pourra encore se plaindre du déficit de communication de la mairie?
JDV



Maison médicale: coup de com pour les élus sortants? Maison médicale: coup de com pour les élus sortants? Reviewed by AP on vendredi, février 21, 2020 Rating: 5

2 commentaires:

L'Albatros a dit…

Une fine analyse du dossier. Bravo. Conclusion : en mars prochain, mettons fin à ces pratiques ! On n'en peux plus !

JP Sandelion a dit…

Je tiens à préciser que c'est moi qui est pris cette initiative. On ne m'a rien demandé à part le Dauphiné. J'ai contacté 2 initiateurs du projet, le maître d'ouvrage n'est pas venu au RDV.
Les initiateurs souhaitent avoir la maîtrise du projet. Il n'est pas municipal.
N'ayant aucune photo significative j'ai demandé à la municipalité de venir avec des élus non candidats aux prochaines élections.

Fourni par Blogger.