Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

L’AGGLOMÉRATION VALENTINOISE, UN AN DÉJÀ(1)!

Le 1er janvier 2010, la commune de Saint-Marcel-lès-Valence s'engageait avec 10 autres en créant la communauté d'agglomération "Valence Agglomération Sud Rhône Alpes",  VASRA, nom et sigle peu faciles à communiquer. On parle maintenant de "Valence Agglo"!
Quels bénéfices les habitants des 11 communes fédérées ont-ils déjà retiré de cette nouveauté? Nous publierons, durant plusieurs semaines, quelques observations faites. Vous pouvez également nous faire part de vos commentaires sur la question.
- Sans prétention  aucune, notre sondage express (début février 2011) reflète une partie de l'opinion des Saint-MarcelloisL'AGGLOMÉRATION VALENTINOISE A ÉTÉ CRÉÉE IL Y A UN AN. PENSEZ-VOUS QUE CELA A APPORTÉ AUX HABITANTS DE SAINT-MARCEL

- des améliorations                        16 %
- des difficultés nouvelles         22 %
- ça n'a rien changé                        44 %
- Pas d'avis                                             16 %


- Sur le fonctionnement démocratique de Valence Agglo, voici l'avis d'un habitant de la commune:
Réflexions suite à l'article "Aux urnes citoyens" de Pierre SARZIER paru sur "Le journal" de VSM 
(n°104 de janvier 2011).


...J'ai 65 ans et depuis que je suis en âge de voter je n'ai pas manqué un seul scrutin. Et pourtant… Les élections municipales semblent le terrain privilégié de l'exercice de la démocratie. Dans notre village un taux de participation de 67% aux élections de 2008 semble le démontrer et pourtant, l'avenir risque fort de nous faire déchanter. En cause le renforcement à marche forcée des prérogatives intercommunales alors que la gouvernance des EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale)* échappe à la sanction des urnes.
Nous pouvons discuter des contenus à donner à l'intercommunalité, nous pouvons discuter des processus pour y parvenir. Pour peu qu'ils soient bien organisés et sanctionnés par des votes, ce sont de vrais débats qui peuvent (et doivent) passionner le citoyen. C'est en effet de l'avenir de son cadre de vie dont il est question. Mais s'il n'a aucun moyen de choisir directement une équipe, de sanctionner une politique et une gestion, pourquoi irait-il voter? 
Lors du scrutin de 2014 les populations de chaque commune de Valence Agglo Sud Rhône Alpes vont élire leur équipe municipale. Aucune ne pourra s’engager sur la majorité des grands projets qui vont structurer l’espace de la commune et le cadre de vie de leurs habitants. Elles n'en auront plus les compétences. Le président de l'agglo -quel que soit son nom- sera de façon quasi automatique le maire de Valence (55% de la population de l'Agglo actuelle). Il n'aura défendu aucun programme ni présenté sa gestion à la sanction du suffrage universel. Pour l'habitant de l'agglo, l'exécutif de l'EPCI n'a ni mandat ni légitimité à conduire la politique de développement de la commune. Cela va-t-il inciter le citoyen à voter? 
En résumé il me semble que les taux d'abstention s'accroissent en même temps et dans la même proportion que le citoyen a le sentiment réel que son vote devient de plus en plus un geste inutile. Dans le même temps il est peu de dire que les contre-pouvoirs de nos démocraties et de la nôtre tout particulièrement, sont en train de s'effriter peu à peu, face à des exécutifs dont les pouvoirs ne cessent de grandir.
Je partage malheureusement l'analyse de Jacques JULLIARD et son doute sur l'avenir de la démocratie et sa légitimité donnée par le suffrage universel:"une grande conquête populaire qui est en train de devenir un geste vide de sens".
Alain PANAYE (Février 2011)
* comme Valence Agglo



L’AGGLOMÉRATION VALENTINOISE, UN AN DÉJÀ(1)! L’AGGLOMÉRATION VALENTINOISE, UN AN DÉJÀ(1)! Reviewed by Coubert on jeudi, février 17, 2011 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.