Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

Dominique QUET" POUR UN 3è ET DERNIER MANDAT"

Par voie de presse, Dominique Quet, maire de Saint-Marcel depuis 2001, a présenté les colistiers qui l'accompagneront dans sa candidature pour les élections municipales. Insistant sur la composition de rassemblement de la liste d'union, avec des personnes de gauche comme de droite, il a d'entrée démenti formellement les rumeurs qui faisaient état d'un possible désistement de son poste de maire, une fois élu, au profit d'un(e) adjoint. Répondant à l'une des critiques formulées par sa concurrente, Béatrice Teyssot, il a souligné la bonne santé des finances de la commune,  le taux peu élevé des impôts communaux, et l'endettement maîtrisé en comparaison des communes de même population. (lire ici les éléments fournis par le Trésor Public).
Rappelant les 3 projets déjà financés dans le budget adoptés mi-janvier (agrandissement de la crèche de 50 m², réalisation d'un ascenseur pour faciliter l'accès aux étages de la mairie, réalisation d'un skate Park près de la MJC), il présenta les deux grands projets de son prochain mandat s'il est élu.
Il s'agit de la construction à l’école André Blanc d'une salle de réfectoire et de cuisine, permettant de libérer de l’espace pour une salle de classe ou d'activités.
L'autre grand chantier, qui figurait parmi les Engagements du mandat 2008-2014, est la construction d'une médiathèque de 400 m² au moins. Dominique Quet reconnait que l'équipement actuel est "tout à fait sous dimensionné pour une commune comme la nôtre". E d'ajouter "nous l'avions évoqué lors du mandat précédent, mais cette fois nous le ferons".
La liste présentée comprend 15 hommes et 14 femmes, la moyenne d'âge se situe à 48 ans.
Parmi les 20 premiers de la liste, ceux et celles qui ont le plus de chances d'être élus, figurent 13 membres de l'équipe sortante, 5 adjoints actuels sur les 7, Brigitte Vautrin et Stéphanie Leroy n'en faisant plus partie. On notera la venue de Florence Bouvet, suppléante du conseiller général du canton Wifried Pailhès, et dont le père assura autrefois un poste d’adjoint, ainsi que Frédéric Robin, fils de Claude Robin adjoint décédé en cours de mandat. En fin de liste, et donc inéligibles quel que soit le résultat du scrutin, on remarque la présence de deux présidents d'associations locales très connues.
Photo P. Zani. Ci-dessous  la liste publiée dans le Dauphiné Libéré du 31 janvier 2014 , à laquelle il faut ajouter en 28è place:Carole Duval Gérante agence de communication - 41 ans.

  CLIQUER SUR LA PHOTO POUR AGRANDIR L'IMAGE
Dominique QUET" POUR UN 3è ET DERNIER MANDAT" Dominique QUET" POUR UN 3è ET DERNIER MANDAT" Reviewed by Coubert on samedi, février 01, 2014 Rating: 5

2 commentaires:

Béatrice Teyssot a dit…

Bonjour,
Je souhaiterais apporter des précisions sur l'article du blog concernant les éléments financiers avancés par l'équipe de "Agir pour St Marcel";
J'ai repris les chiffres disponibles sur le même site ils parlent d'eux-mêmes , nous constatons qu'en 2012 :
- A St Marcel l'encours de la dette (c'est à dire le capital restant dû) : 937 € par Habitant (pour les communes de même strate 881 € par Habitant ).
- A Saint-Marcel l'annuite de la dette: 130 € par Habitant ( pour les communes de même strate: 112 € par Habitant).
- A Saint-Marcel, les intérêts remboursés en 2012: 37 € par Habitant (pour les communes de même strate: 34 € par Habitant).

Chiffres à l'appui (source trésor public) :
Comparons St Marcel avec les communes de même strate nous constatons en moyenne sur 5 ans (2008-2012):
- nos recettes de fonctionnement (impôts locaux et dotation de l'Etat principalement) : 891 € par habitant alors que les communes de même strate : 1.190 € par habitant.
Sur 5 ans et en moyenne la commune a investi : 505 € par habitant, alors que la même strate : 390 € par habitant.
Nous ne sommes donc pas une commune très riche.
Pourquoi sommes-nous endettés ?
Nous dépensons trop par rapport à nos revenus, à ce rythme là, L'équipe de M QUET risque d'augmenter le taux des impôts locaux.
En conclusion :
Pour une gestion saine de nos finances nous devons baisser notre train de vie, attention en période de récession la vigilance s'impose. N'oublions pas que les emprunts d'aujourd'hui sont nos impôts de demain.
La prochaine équipe municipale devra diminuer l'endettement tout en maintenant la stabilité des impôts locaux.
Béatrice TEYSSOT
Demain Pour Saint-Marcel

T.M. a dit…

Une autre précision importante : "Engagements du mandat 2008-2014, est la construction d'une médiathèque de 400 m² au moins."
Cette promesse avait déjà été faite pour le mandat précédent (2001-2008) !
Que le maire arrete de prendre les Saint Marcellois pour des jambons ! Une promesse non tenue sur 13 ans ! Réitéré cette année...

Fourni par Blogger.