Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

"Le foyer de surel"...un espace de vie ordinaire?

 
Nous avons rencontré la Directrice du "Foyer de Surel" Raphaële TROMBETTA à qui nous avons demandé de nous présenter son institution. Elle est responsable de l'établissement depuis août dernier. Précédemment, elle a exercé au sein de la Croix Rouge en Ardèche et dans la Drôme.

Il s'agit d'un Foyer d'hébergement pour adultes handicapés physiques ou mentaux, qui dépend de l'ADAPEI de la Drôme. Il a été créé en 1980 et c'est le foyer de ce type le plus ancien du département qui en comprend 5. Le foyer de Surel emploie 45 salariés (30 Équivalents Temps Plein).
Trente résidents sont actuellement hébergés au foyer, dont six retraités. Pendant la journée, ils travaillent à  ESAT (Établissement et Services d'Aide par le Travail) de Valence sur des métiers tels entretien des espaces vert, conditionnement etc... L'ESAT est un établissement de statut privé à but non lucratif (association). Les résidents se rendent au travail en utilisant une navette du foyer.
Revenus au foyer ils ont une vie autonome dans leur chambre dont l'entretien courant est à leur charge. Les repas sont distribués à chacun. Lors des congés (ordinaires ou temps partiel) des activités sont organisées dans une salle du foyer.
 
Le foyer de Surel situé rue du Rhône dans un quartier très calme,occupe un espace arboré et fleuri, largement ouvert sur l'extérieur. Ici pas de murs de clôture ni de grillage "cadenaçants". Un îlot agréable qui apporte une touche très valorisante aux résidences ordinaires voisines du quartier.
 
Outre le bâtiment de l'administration et du logement du personnel permanent, le foyer se compose de 6 pavillons dont un pour la préparation des repas et la salle des activités.
Le dernier pavillon construit comprend 3 studios avec douche et sanitaire individuels, une salle et une cuisine communes. La cuisine est faite sur place avec l'aide des 3 résidents. Ces personnes se préparent à une autonomie complète. A leur sortie du foyer, elles pourront faire le choix de vivre à l'extérieur en devenant locataire ordinaire en bénéficiant du suivi épisodique d'un éducateur. C'est également la possibilité pour certaines d'entre elles de se rapprocher de leur famille. Si cette immersion dans la vie sociale commune n'est pas supportée, la personne peut demander à revenir au foyer.

Chaque résident est suivi périodiquement par le SAVS (Service à l'Accompagnement à la vie Sociale) structure de l'ADAPEI apportant accompagnement psychologique et social.  
Au cours de leur séjour, les résidents peuvent bénéficier d'un certain nombre d'activité:  faire des courses, rencontre avec les animaux, promenade, sophrologie, balnéothérapie, soins et bien-être, crossfit, activités roulantes. Des partenariats ont été noués avec le crossfit, les associations sportives de hand et de foot de Saint Marcel ainsi qu'avec la médiathèque. Des intervenants particuliers exercent également (prof de dessin par ex.).
Côté loisirs, des séjours de vacances et des voyages sont organisés par des associations et ce sont toujours de grands moments.
 
Lors de notre visite c'était l'effervescence dans la salle d'activités. Les personnes qui ne travaillaient pas à l'extérieur, s'appliquaient à confectionner les décos de Noël. Noël, la fête toujours très attendue par toutes et tous, qui se déroulera dans un locaux d'un restaurant de Saint Marcel cette année.
 
Outre la période Covid qui a pu "geler" certaines participations extérieures, les difficultés rencontrées sont liées principalement aux déplacements. Le réseau CTAV rue du Rhône est peu utilisé compte tenu du nombre de fréquences. La médiathèque est éloignée et difficile d'accès pour les résidents.
Sur un plan plus général, elle souligne que la prise en charge des retraités handicapés est très insuffisante. Trop peu d'EHPAD disposent de structures permettant de les accueillir, et cette population est de plus en plus nombreuse (évolution de l'âge moyen et la perte concomitante du soutien du milieu familial). 
 
Raphaële TROMBETTA a fait de l'ancrage du foyer dans la vie locale une de ses priorités. Elle souhaiterait nouer d'autres partenariats avec des associations du domaine culturel ou du bien être et santé.
Le foyer veut renouveler sa  participation aux prochaine fêtes de l'été comme il avait pu le faire en 2019, où un char avait été animé par les résidents.

De cette visite nous retenons que le "Foyer de Surel" vit avec son temps,  largement ouvert au monde "ordinaire", qui intègre les priorités de notre planète.
Un exemple: le premier "compostage collectif" des déchets à Saint Marcel sera celui du "Foyer de Surel".
Notre visite a été un moment très privilégié. Une rencontre avec sa directrice et les résidents qui ont exprimé avec leur sourire le plaisir de nous accueillir.
 

AP
 

"Le foyer de surel"...un espace de vie ordinaire? "Le foyer de surel"...un espace de vie ordinaire? Reviewed by AP on mardi, novembre 23, 2021 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.