Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

Le PADD du PLU c'était mardi 23 novembre en réunion publique

 Belle assemblée ce mardi pour la réunion publique consacrée à la révision du PLU (Plan Local d'Urbanisme) de Saint Marcel engagée depuis 2010. Une cinquantaine de personnes hors membres du conseil avaient répondu favorablement à l'invitation. Jean-Michel Valla en introduction a présenté cette séance comme une étape de la "concertation" engagée.

Ce projet doit être validé dans quelques jours (lundi 29 novembre) par le conseil municipal. Cela implique que les remarques ou demandes des habitants ne seront pas prises en compte, à plus forte raison pour celles que les habitants pourraient faire samedi 27 novembre. C'était donc une réunion d'information ouverte.

Ensuite, suivra un processus de validation par les services supra-municipaux et de différents services de l'état, se terminant par une enquête publique et la signature du préfet.
Si tout va bien, fin 2022 cette révision devrait être appliquée.
  
   Eric Sainero, représentant le bureau d'études chargé de l'élaboration de cette révision, a fait un long exposé sur l'état du dossier. Il s'agissait pour lui de présenter le projet de PADD (Plan d'Aménagement et de Développement Durable). Après avoir déploré un étalement urbain "trop fort et trop vite" dans les années 80, il a centré sa présentation sur la thématique de production de logements.
 
Il a rappelé les contraintes subies ou imposées à notre commune:
- loi SRU: 25% des logements de la commune doivent être sociaux sinon une pénalité est versée par la commune. Pour la période de cette révision 50% des logements seront sociaux au sens de la loi (location ou prêts aidés en accession)
- La loi prévoit une artificialisation des sols nette égale à zéro pour les prochaines années.

Ce que prévoit le projet de PADD:
 
Pour la période prévue d'application de cette révision (2022-2032) nous avons retenu les volumes et catégories de logements suivants:
 
Au total, 390 logements seront construits dont 30% de collectifs, 50% intermédiaires et 20% individuels.
L'ensemble devra respecter une densité moyenne de 32 logts/ha. 
Pour la fin de la période (2032), la municipalité prévoir de 800 à 900 habitants supplémentaires. Si l'on fait le calcul avec seulement 3 personnes par logements nous calculons  +1170 habitants pour ces 390 logements à construire.
 
Les programmes de construction retenus:
 
Centre: 
- jerphanion: 9731 m²,  65 logts, densité (d)= 67 logts/ha
- baternel: 6039 m², 55 logts, d=91 logts/ha                        
Il y aura des parkings souterrains pour le collectif
- centre technique municipal et boulodrome: 4200 m², 37logts d=88
- valette:  5750 m², 38 logts intermédiaire d=66
 
 Le centre technique municipal va être déplacé sur une partie du terrain acquis en ZA Mathias (Estour) permettant la construction des bâtiments publics sur la surface libérée. L'activité "boules" devrait être déplacée vers la halle des sports/margilières.
 
 Thodure: 24 881 m², 50 logts (25 sur chaque parcelle), d=21 
 
Les remarques sur l'urbanisation de cette zone de Thodure ont porté sur:
- l'incohérence du SCOT: souci de protéger l'environnement et d'urbaniser une zone qui aura des liens très difficiles avec le centre, pas de liaison douce évidente et des déplacements collectifs embryonnaires (rte alixan).
- on retiendra le point positif en notant la relative modestie du projet. Il est vrai que le PPRI a grandement facilité les choses, puisqu'une partie des parcelles initialement prévues se retrouvent classées en zone inondable depuis 2020.
On rappelle qu'en juin 2018 un projet de PADD prévoyait 235 logts, celui du 11 octobre 2018 en prévoyait encore 170 sur 5.5ha.
 
Petits Eynards: 22 000m², 55 logts, d=25
 
Manque une liaison douce sécurisée avec le centre ville.
 
Développement des zones économiques: Aucun n'est prévu ou possible, si ce n'est une densification de l'existant. 

Actualisation du zonage antérieur: 35ha de zone UA (urbanisation future) et de zones devenues inondables sont requalifiées en zone A (agricole) ou N (naturelle)
 
Schéma Directeur des voies douces: 
 
Ce document est en cours d'élaboration. Le PLU devrait intégrer ses contraintes. Le projet a retenu les grands axes Nord/Sud et les transversales.
Un axe à l'ouest de la voie ferrée (rue des champs et sa continuité) devrait permettre d'offrir une voie sécurisée aux deux roues de Rovaltain à Bourg lès Valence (connexion à prévoir). C'est un itinéraire déjà très fréquenté.
 
Il a été demandé à ce que les habitants soient associés à son élaboration avant d'être opposable dans le PLU. Réponse favorable.
 

Les autres remarques et questions:
 
- parkings: plus d'habitants au centre=plus de véhicules=besoins en parkings supplémentaires.
R: Les parkings actuels sont mal utilisés. Il y aura les parkings dans les immeubles à construire. Possibilité de créer des zones bleues. Un parking covoiturage est prévu au RdPoint des Couleures. Demande de faire des parkings absorbant l'eau mais pas la chaleur.
- faciliter les toits photovoltaïques: R: ne peuvent être imposés. Les urbanistes tiennent compte des orientations et des structures architecturales pour que les bâtiments construits aient une  bonne absorption d'énergie passive.
- végétalisation: R: elle se développera et sera inscrite dans les règlements d'urbanisme.
- murs de clôture dépassant la hauteur de 1.6m autorisée: R: impuissance à faire respecter cette contrainte règlementaire une fois le forfait accompli.
- installation des jeunes en agriculture et entreprise: R:ils ne peuvent plus construire près de leur exploitation, ce qui est préjudiciable à l'exercice de leur métier (leur logement est éloigné). C'est une contrainte nationale.
- lenteur dans le traitement des dossiers d'urbanisme à St Marcel:
R: la commune a choisi d'avoir un service d'urbanisme. Il repose sur peu de personnes. Un congé maladie a entrainé des difficultés.
- liaison douce transversale entre plateau (Le Rat) et le centre ville: la côte du vallon devrait être aménagée de bout en bout. R: A étudier dans le temps.
- déchetterie: est-il prévu une réserve foncière pour agrandir la déchetterie?
R:Nous n'y sommes pas favorable pour ne pas développer le trafic en provenance des autres communes. Nous pouvons aller dans les autres déchetteries de l'agglo.
 
Notre remarque: le raisonnement peut être accepté en partie. Le constat d'une déchetterie actuelle très fréquentée et difficilement "circulable" demeure.
Pour les déchets verts notamment les volumes vont s'accroître du fait de la végétalisation de la commune, ces déchets verts, qui rappelons le, ne peuvent être brulés. Inciter les habitants à faire 10 ou 20 kms supplémentaires en voiture nous paraît guère vertueux vis à vis de leurs dépenses en carburant ni pour le réchauffement de notre planète. Alors quelles solutions? Augmenter le nombre de  jours d'ouverture?
 
AP

 
 
 
Le PADD du PLU c'était mardi 23 novembre en réunion publique Le PADD du PLU c'était mardi 23 novembre en réunion publique Reviewed by AP on jeudi, novembre 25, 2021 Rating: 5

1 commentaire:

Pierrette a dit…

Dans le dernier point commun, à quelques pages d'intervalle :
- on parle de jeunes agriculteurs bio installés à "la ferme des Pierrettes". Des serres ont été montées...
- sur le même terrain occupé aujourd'hui par des serres, on voit le petit immeuble rouge indiquant que c'est une zone ciblée dans le PLU pour l'urbanisation future.

Qu'y comprendre ???

Fourni par Blogger.