Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

Jean-Michel valla a répondu à nos questions

 À notre demande, Jean-Michel VALLA nous a reçus le 18 février afin de répondre à nos questions. Nous nous sommes en partie appuyés sur le suivi du programme des opérations prévues de 2022 à 2026 déjà présenté (voir notre article et revoir le tableau du programme).
 

PROGRAMME 2022-2026 DES OPÉRATIONS PRÉVUES

Jardins partagés (60 k€) :
Ils devraient être mis à disposition des usagers en mai-juin (voir sa localisation dans notre article). Le terrain sera prêt à être cultivé. Une zone de parking sera créée ainsi que des toilettes sèches.
Les personnes qui souhaitent obtenir un jardin doivent s'inscrire dès maintenant auprès du CCAS.
Cliquer sur ce lien pour accéder à un petit historique des "jardins partagés"

Caniparc (50 k€) :
C'est un espace qui permettra de "promener son chien". L'objectif étant de diminuer les déjections (pelouses et autres espaces publics), et de permettre à nos animaux de compagnie, et leur propriétaire, de pratiquer un exercice physique.
Ce terrain de 3 à 4 000 m² qui devrait être mis à disposition à partir de 2024, pourrait être situé le long de la Lacra vers la Halle des sports.

Extension gymnase (1 900 k€) :
Elle est prévue pour la construction du DOJO de 500 m² (projet en cours). Le projet prévoit des panneaux photovoltaïques. Le boulodrome pourrait être déplacé sur cette zone qui dispose encore d'un terrain disponible de 1 ha.
L'espace libéré par l'actuel boulodrome et les bâtiments occupés par les services techniques (voir § ci-après) permettra à terme la construction de 37 logements sur 4200 m².

Centre technique (1 000 k€) :
Cette opération sera réalisée à partir de 2024 sur la parcelle acquise sur le terrain "Estour" (voir notre article). Les locaux devraient être livrés en 2025.
Tous les services seront centralisés dans ces locaux dont le directeur et son administration.

Espace jeunesse (1 500 k€) :
À la demande de la MJC, il s'agirait de déplacer le centre de loisirs actuellement situé à Thodure et d'y adjoindre éventuellement une halte garderie. 
Ce projet est à l'état de réflexion et rien n'est aujourd'hui défini.
L'étude est prévue en 2023.

Avenue de Provence (1 000 k€) :
Ce projet a été avancé afin que les travaux incombant au département (réfection de la chaussée) puisse être réalisés en coordination avec ceux de la municipalité (restructuration des espaces véhicules, piétons et cycliste, mise en sécurité). 
Un point est désormais acquis : les convois exceptionnels ne passant plus au centre, les jauges jusqu'alors nécessaires viennent d'être supprimées (préfet).
 
Enveloppe du projet : du giratoire d'entrée Nord aux feux tricolore devant mairie.
 
Objectifs : - "Casser" la vitesse des véhicules
                - créer les voies douces (cyclistes et piétons)
                - dissuader les poids lourds de transiter par le centre
 
Le projet :  (en cours) un bureau d'étude a été mandaté (Cabinet Grant).
- au nord depuis la rue "sans nom" jusqu'au giratoire, les bandes latérales seront transformées en voies douces (cycliste et piétons)
- création d'un plateau traversant beaucoup plus important
- nombre de parkings identique à l'existant (72).
- arrêts de bus restructurés
...
 Les travaux devraient débuter côté nord en 2022.

La présentation du projet (réunion publique) et la concertation avec les habitants aura lieu en 2022 (date non encore fixée).
 
Esplanade de l'Espace Culturel Liberté (700 k€) :
Il s'agit de végétaliser l'esplanade afin de limiter la température l'été. Le projet n'est pas encore inscrit à l'agenda de la municipalité.

Pistes cyclables (1000 k€) sur trois ans :
Un schéma "voies douces" est en cours d'élaboration. Il prend bien en compte une voie douce de transit de Rovaltain à Valence via les rues de Grandes terres et des Champs. C'est un projet qui demandera du temps. D'ores et déjà les conséquences foncières du schéma, seront inscrites dans le PLU.
Une réunion publique et une consultation sont prévues dans les deux mois.

Projet Jerphanion (680 k€) :
La démolition du bâtiment est prévue en septembre 2022 (maîtrise d'ouvrage EPORA). Les riverains seront informés et consultés.
La consultation des promoteurs et des bailleurs sociaux aura lieu en juin-juillet 2022.
La consultation publique se fera ensuite.

Projet Baternel (350 k€) :
Le montant inscrit correspond au solde des subventions-dépenses des opérations déjà réalisées et qui sera reporté lors de la réalisation du projet.
Globalement cette opération sera lancée au cours de la prochaine mandature.

Budget participatif (30 k€) :
Les projets doivent être financés en investissement. 
Répondant à notre question, il indique que ces projets peuvent générer des frais de fonctionnement qui seront pris en charge par le budget de la commune.


AUTRES POINTS ABORDES 

Plan Communal de Sauvegarde (PCS) :
Comme le maire l'a annoncé lors du dernier conseil municipal (voir notre article) la cellule de commandement organisera une simulation d'alerte pour répertorier les améliorations du dispositif.
 
Mais nous lui avons fait remarquer que la municipalité n'a pas prévu d'actions d'information et de sensibilisation sur les conduites à tenir en cas de catastrophes liées aux risques majeurs présents sur notre territoire.
Ex : en cas d'incendie ou d'explosion d'un pipeline, une partie de la population est potentiellement en danger de mort. Quelles conduites doivent adopter les habitants confrontés à pareille catastrophe ?
Même remarque peut être faite pour les risques occasionnés sur la Lacra ou la voie ferrée.
Les réponses à ce type de questions doivent être inscrites dans un document prévu par la loi ; le Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) établi en concertation avec la population.
Jean-Michel Valla nous a indiqué qu'il ne prévoyait pas d'action dans ce sens ni d'élaboration d'un DICRIM.
 
Les risques d'inondation liés aux crues de la Barberolle seront pris en compte en informant les riverains et en signalant le risque sur site.

Impacts de la hausse massive du coût de l'énergie sur le budget de la commune :
Il s'agit de compenser 240 000€ de dépenses annuelles supplémentaires sur notre budget de fonctionnement. L'impact peut être important sur notre capacité d'autofinancement et donc sur nos emprunts et in fine sur la gestion de notre dette.
Les pistes d'action :
- économiser l'énergie : une étude de chaque bâtiment géré par la commune    sera conduite en priorisant les plus énergivores.
Éteindre l'éclairage public des zones artisanales de 22 h à 5 h.
Inciter les associations utilisant les locaux communaux à économiser l'énergie.
- annuler ou reporter des opérations : non envisagé pour l'instant
- augmenter la pression fiscale : Jean-Michel Valla nous indique que la base de calcul de la taxe foncière va déjà augmenter de 3.4% dès l'an prochain, sans lien avec le sujet du coût de l'énergie, mais pour tenir compte de l'évolution de la valeur locative des immeubles. Il serait difficile politiquement d'en faire plus.

Nos précisions hors réunion : l'augmentation de la base de la taxe foncière de 3.4% devrait apparaître sur nos avis d'imposition en octobre 2022. 
Cette augmentation ne tient pas compte des augmentations des taux qui sont revalorisés tous les ans par les collectivités locales (commune, agglo, département). Cela entraînera aussi, de facto, une augmentation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) qui intègre la valeur locative dans ses calculs.
Pour plus de précisions cliquer ici et ici

Tenue des conseils municipaux : 
Nous avons attiré l'attention du maire sur ce point.
- L'information des habitants et de la presse n'est pas faite correctement lors de la convocation. Lors du dernier conseil, la presse n'a été prévenue que le matin même.
Si le souhait de tous est que les habitants doivent davantage être les acteurs de la démocratie locale, il est urgent de corriger cette pratique. 
La presse notamment devrait être informée une semaine avant, de la date et de l'ordre du jour de ces réunions.
- par ailleurs la retransmission sur les réseaux sociaux n'en fait pas une réunion publique. Notre souhait est que les réunions du conseil municipal redeviennent le plus vite possible des réunions publiques sans interdiction de fait à une partie de la population.
Jean-Michel valla a répondu à nos questions Jean-Michel valla  a répondu à nos questions Reviewed by AP on mardi, mars 01, 2022 Rating: 5

1 commentaire:

Bl. Canto a dit…

Merci pour ces infos très intéressantes et utiles pour ne pas rester dans le "on dit que"...

Fourni par Blogger.