Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

"Courant d'airs" à la chapelle de Surel ce Samedi.

Devant une salle comble, ce groupe de 15 chanteuses et chanteurs nous a interprété 25 chansons françaises d'un répertoire varié, partagé entre émotion et humour. Un groupe qui chante et qui met en scène ses propres interprétations, de Sanseverino à Souchon, de Dimey à Anne Sylvestre, d'Emily Loiseau à Bernard Lavilliers  et bien d'autres. Des moments d'une belle unité de ton que les spectateurs de la Chapelle ont salué avec enthousiasme.

Alain Panaye




Parmi les belles chansons entendues samedi à Surel
Le Maréchal des sans logis de Rémo Gary

1/ J'habite un costume trois pièces

Au ras de chaussée
Je tends la main pour la pièc'
Quand vient la maréchaussée
Je circule, je circule
Mes pieds, c'est mon véhicule
Ou êtes-vous ? j'ai pas de toit
Domiciliez-moi !
Quand il pleut, j'ai l'eau potable
J'ai mes deux genoux pour table
J'ai l'EDF à la bougie
Je suis le Maréchal des sans logis.

2/ J'ai écrit sur ma pancarte
Tout, même un igloo
Tout, même un château de cart',
Un repaire comme les loups
Ou une vieille bagnole
Même une auberge espagnole
Ou êtes-vous ? J'ai pas de toit,
Domiciliez-moi !
Même un abri d'infortune
Je n'espère pas la lune
Je n'crois pas à l'astrologie...
Je suis le Maréchal des sans logis

3/ Je rêve d'une étoile de tente
D'un toit de tissu
Au moins un ciel à deux pentes
Avec ma plaque dessus
Quand dehors est en décembre
Juste un petit trou de chambre

Ou êtes-vous ? J'ai pas de toit,

Domiciliez-moi !

Y'a pas d'foyer disponible
Dans vos quartiers insensibles
C'est moi qui fais l'ethnologie ,
Je suis le Maréchal des sans logis

4/ Dans mon carton insalubre,
Je songeais à vous
J'occupai mon temps lugubre
A construire ce rêve fou
Qu'on aurait un beau taudis - i

Qu'un soir, je vous aurais dit - i…

C'est juré, jamais deux sans toit

Domiciliez-moi !  
Hier, j'ai rendu mon costume,
Je suis mort sur le bitume
C'est là qu'est passée la régie
Je suis le Maréchal des sans logis

5/ J'habite une toute petite pièce
Et je me console
Les murs sont en bois de caisse
J'habite au premier sous-sol
Bien à l'ombre, sous la dalle
J'ai plus besoin de quedalle
Eh! vous, vous piétinez mon toit
Vous marchez sur moi
Pas de flamme continu - ue
Pour le soldat bien connu -u...
Non rien, pas même une bougie
Pour le Maréchal des sans logis  
"Courant d'airs" à la chapelle de Surel ce Samedi. "Courant d'airs" à la chapelle de Surel ce Samedi. Reviewed by Coubert on lundi, février 18, 2013 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.