Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

Co-responsables des choix économiques, environnementaux et sociétaux de notre commune?

Je suis très heureux du débat qui a lieu aujourd’hui car il concerne les choix économiques,environnementaux et sociétaux de notre commune. Nous sommes tous, citoyens, acteurs associatifs,économiques, élu-e-s,… co-responsables de ces choix.
Merci à Monsieur Roques d’y prendre part.
L’évolution de la commune de Saint-Marcel, particulièrement de son entrée ouest, et aujourd’hui du quartier de Plovier, nous pose une question fondamentale : quel économie, quel cadre de vie voulons nous ?
Dans mon précédent message, j’ai précisé qu’à mon sens la question n’est pas uniquement aujourd’hui celle de l’installation de l’enseigne Mac Donald’s mais celle de la pertinence du projet actuel d’hôtellerie-restauration.
Que l’enseigne Mac Donald’s valorise publiquement sa politique salariale est tout à fait
compréhensible. Il appartient à chacun d’en apprécier librement le contenu.
Concernant le projet actuel prévu quartier de Plovier, je me permets d’apporter les précisions suivantes :
- Ce projet n’est pas éloigné de toute habitation. Je pense que les habitants du quartier de Plovier et ceux de Thodure, ainsi que l’ensemble des saint-marcellois sauront apprécier les distances. Par ailleurs le fait de défendre « un projet loin de toute habitation » en dit long sur les conséquences qu’il peut emporter sur le cadre de vie.

A mon sens, un projet économique ne doit pas être au service de « véhicules » - fussent-ils 49 000 – mais bien en priorité au service d’un territoire et de ses habitants. Localement, cela peut faire une grande différence dans la nature et la qualité du projet retenu. L’importance de promouvoir une agriculture de proximité et de qualité à Saint-Marcel est un enjeu économique de première importance, a fortiori le long de l’axe principal Valence-Romans.
L’agriculture de proximité et de qualité est, j’en suis convaincu, la clef de la souveraineté alimentaire.
La FAO –Food and Agriculture Organization of United Nations - est elle même traversée par ce débat soit l’importance du développement d’une agriculture vivrière respectueuse des écosystèmes.
L’agriculture a 10 000 ans. L’agro-industrie en a 60. Plus d’un milliard d’êtres humains
souffrent aujourd’hui de la faim. Les problèmes d’équilibre et de qualité alimentaires sont une réalité en Occident. Que décidons-nous ?
Nous avons sur nos territoires l’opportunité de faire encore le choix d’une agriculture locale et de qualité. Saisissons-la.
Des utilisateurs « attendraient » le projet actuel d’hôtellerie-restauration ? Qui sont-ils ?
Les usagers de la LACRA ? Les habitants de Saint-Marcel ? Comment peut-on être aussi certain de l’existence et de la nature de cette demande ?
L’offre ne préjuge-t-elle pas une nouvelle fois de la demande ?
Puis-je rappeler que le choix d’un projet économique, quel qu’il soit, ne peut appartenir à une seule personne ou à une seule enseigne. Il concerne l’ensemble des habitants et des citoyens qui vivent et se déplacent sur ce territoire.
Il appartient au conseil municipal de considérer l’intérêt collectif et de le servir.
Je crois à la pertinence d’un autre projet favorisant des activités économiques de
proximité, adossées aux enjeux d’une agriculture locale, et faisant le choix du respect de l’environnement et du cadre de vie. Je crois à la pertinence d’un autre projet ouvert à des emplois non délocalisables permettant à chacun d’être autonome et acteur de sa vie. Notre commune peut bénéficier de manière durable de cette alternative : en termes de ressources économiques, d’emplois, de qualité de vie.
Et je pense qu’ensemble- citoyens, élus, acteurs du territoire – nous pouvons la construire. Ce ne sont pas que des mots. En tant que citoyen, je suis prêt à nourrir de manière concrète et dans un dialogue constructif ce choix économique.
Ensemble, citoyens, élus, acteurs de cette terre saint-marcelloise riche de sa diversité, nous pouvons nous mobiliser pour incarner cette alternative.
Emmanuel Lachaume
Co-responsables des choix économiques, environnementaux et sociétaux de notre commune? Co-responsables des choix  économiques, environnementaux et sociétaux de notre commune? Reviewed by Coubert on lundi, novembre 15, 2010 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.