Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

LA MUNICIPALITE A PRESENTé RETROSPECTIVES ET PROJETS

Il y avait pas mal de monde à la salle des mariages, mardi dernier,  pour cette rencontre annuelle des élus avec les habitants. Trois heures pleines d'exposés, de questions et de réponses aux questions ont permis, à ceux qui ne fréquentent pas les séances du conseil municipal, d’être au courant de ce qu'a fait et se propose de faire l'équipe municipale. En 2 livraisons,  (la 2è sera en ligne le samedi 18 décembre) Saintmarcelblog.com vous rend compte des principaux points évoqués, et  vous livre quelques commentaires (@). N'hésitez pas à nous adresser les vôtres à tincoubert@gmail.com, nous les publierons.

* Bilan de la saison culturelle : pas facile de s’y retrouver entre année civile et saison d’automne à été. Quelques chiffres pour 2010 : 5 spectacles enfants, 3 spectacles adultes, 3 manifestations de rue. Pour les spectacles enfants 1.540 entrées. Au total 38.000 € de dépenses, 8.000 € de recettes, 30.000 € restant à la charge de la commune. Tout a été organisé par la commission extra municipale, a souligné l’adjointe en charge de ce domaine.

* La Halle de sports  (A sur le plan) va sortir de terre. « C’était dans le programme municipal, et des jeunes insistaient pour des activités autres que le foot et le rugby ».Le gymnase permettra de pratiquer la plupart des sports collectifs en salle ; pas les sports individuels ou qui demandent des installations permanentes dédiées (boxe, tir à l’arc…).
 Pour des propositions d’activités, les fédérations connues et reconnues ont été contactées, ainsi qu’Handisport. Si le gymnase (budget prévu de l’ordre de 3, 5 M€) ne peut tout accueillir, le bâtiment pourra par la suite donner lieu à des constructions nouvelles.
@Observation: le tir à l'arc ne demande qu'un mur recouvert de stramit (paille), le tennis de table ne demande qu'une place pour ranger tables et filets.
*Le terrain situé à l'angle rue des Monts du Matin et rue de l'Etrau/MJC (B) : l’ancienne maison Burjeat a été démolie, dégageant un bel espace. Pour l'instant il n’y a pas de projet. « On déblaie, on réfléchit ensuite ».
@Observation: Pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour lancer une grande collecte d'idées et de propositions en y associant les riverains, les jeunes et animateurs de la MJC, les parents qui fréquentent le parc, et la bibliothèque?


*Aménagements de la rue de la Liberté ; un trottoir large pour piétons et cycliste est aménagé permettant d’accéder au centre du village.

* Nouvel aménagement de la place de la mairie  (C): à l’occasion de la réfection du goudron de la place, la commune s’est vue contrainte de réexaminer tout l’aménagement de cette place centrale. Il y aura une réfection complète de la chaussée (260.000 €), avec passage piéton sécurisé au milieu de la place, entre parvis de la mairie et avenue de Provence, le nombre des parkings sera maintenu. Autour des platanes un aménagement paysagé est prévu. Un seul platane sera enlevé. Ceci devrait se réaliser avant l'été 2011. Un habitant a souhaité qu’une vraie concertation soit engagée sur le centre de Saint-Marcel, la manière dont les différentes placettes peuvent être reliées afin de disposer d’espaces facilitant la rencontre. Une autre remarque concerne la non prise en compte de la façade de la mairie dans ce projet de rénovation de la place, ainsi que la mise en valeur de la végétation proche. Pour les élus, « ce sont des points qu’on verra plus tard…Il faut être pragmatique ».
@Observation: c'est vrai que Saint-Marcel, édifiée en longueur  sur la route Valence-Romans manque d'un véritable coeur de village autour d'une place. Par contre Saint-Marcel a la chance d'avoir plusieurs places : Micocouliers, Monettes, école de la musique, mairie, monuments aux morts, église notamment. Ne pourrait-on, dans les 2 ans à venir, une fois la place de la mairie terminée puisque c'est urgent, engager avec toutes les associations, commerçants et habitants intéressés une consultation, financée par la commune avec l'appui d'urbanistes sachant faire,  pour imaginer la manière d'agencer ce qui représente le coeur et l'âme de la commune: un véritable centre ville?


*Le projet de réaménagement du Théâtre de Surel (ancienne chapelle) est présenté par l’adjoint en charge du patrimoine. La chapelle n’est plus fonctionnelle, pose des problèmes de sécurité. Les élus veulent agrandir le bâtiment par des espaces d’accueil et de rangement et une vocation polyvalente donnée à ce lieu pour répondre aux demandes des associations autres que la troupe des Javeyzans. 300.000 € sont budgétés. Plusieurs personnes émettent leurs réserves sur l’aspect du projet municipal : « aspect blockhaus, esthétique insuffisante, abords immédiat de la route dangereuse, crainte par rapport à ce bâtiment « bijou de la commune »…. Les élus rappellent leurs contraintes : polyvalence du lieu au bénéfice des associations, sécurité, nécessité de faire vivre ce bâtiment ».
@ Puisque c'est le bâtiment le plus ancien de la commne, pourquoi ne pas consulter, pour un simple avis, la Direction  des affaires culturelles (service de l'architecture et du patrimoine) pour connaître la valeur de ce patrimine communal et ce qui, dans son architecture, mériterait d'être mis en valeur?    
                                                         
* L’adjoint chargé de l’urbanisme répond au sentiment partagé d’une « explosion de Saint-Marcel ».En 2008 la commune a autorisé la construction de 73 maisons et 39 appartements, et  en 2009 : 70 maisons et 18 appartements. En 2010 on a beaucoup moins construit : 15 permis de maisons individuelles ont été délivrés. Cela a entraîné un pic d’inscriptions au niveau scolaire. La commune n’a pas les moyens juridiques de réguler dans le temps ces constructions. Pour l'élu responsable, les 4 années à venir verront beaucoup moins de constructions: 45 sont possibles sur cette durée. Au souhait exprimé d’un urbanisme plus convivial, l’adjoint indique que, pour la question des logements sociaux proches de la voie ferrée, élaborés par des urbanistes et architectes conseils, cette proximité entre immeubles n’apparaissait pas à la lecture des plans. Pour le maire, compte tenu de la loi SRU, « on va vers du foncier regroupé ».
                                                                                                    A suivre samedi prochain!
LA MUNICIPALITE A PRESENTé RETROSPECTIVES ET PROJETS LA MUNICIPALITE A PRESENTé RETROSPECTIVES ET PROJETS Reviewed by Coubert on lundi, décembre 13, 2010 Rating: 5

1 commentaire:

Pierre Baduel a dit…

* La chapelle de Surel : C’est là que le bât blesse. J’étais tellement déçu par tout ce que j’ai entendu que je suis resté deux heures à chercher le sommeil en me demandant si tout cela était bien réel, un mauvais rêve ou tout simplement un cauchemar.
Je suis, à tort ou à raison, pour garder la chapelle en la respectant le plus possible. Ce sont les seules vieilles pierres à St Marcel.
Devant le projet d’aménagement, avec l’explication et les dessins à l’appui, j’ai demandé si leur idée était une plaisanterie. J’ai même demandé à celui qui soutenait cette idée s’il avait conscience qu’il allait transformer cette chapelle en blockhaus.
Et que je t’ajoute un cube à l’arrière gauche pour faire un vestiaire, une verrue sur le côté à droite pour faire un lavabo, un appendice devant à gauche pour faire des w....
La pauvre chapelle est mutilée, défigurée, reniée dans toute son identité. Pas la peine d’avoir résisté au dépôt d’essence. Il ne restera finalement d’apparent que la partie arrondie côté route. Et encore, je n’en suis pas certain car quelqu’un a demandé, en termes voilés, s’il ne serait pas possible d’araser cette partie là, qui ressemble à un cul de poule et qui gêne pour aménager le tracé du virage dangereux par sa faute. Ce serait le sot l’y laisse …
Le cube proposé est en parpaings du plus mauvais goût, le toit plat pour éviter les tuiles, collé directement sur les pierres centenaires de la chapelle. J’ai même entendu une personne, réputée sérieuse, demander à ce que le trou qui ferait office de fenêtre soit arrondi pour rappeler sans doute le style roman de l’édifice premier ! Une autre, renchérir, mi-figue mi-raisin, un sourire caché derrière sa moustache qu’il est effectivement souhaitable d’en arrondir les angles !
Je suppose que ces murs salvateurs, pour éviter de rester bruts, seront revêtus d’un joli mouchetis ‘tyrolienne’.
Pour enfoncer mon clou, j’ai fait remarquer qu’en abattant les deux murs opposés de la chapelle, nous pourrions aménager un court de tennis, ou en supprimant ses trois murs principaux nous pourrions faire un mini terrain de rugby. Les gens ne réagissant pas devant ces énormités, j’ai proposé bêtement (c’est le mot), plutôt que de faire ces ‘bricolages’ de tout raser et construire un joli cube adapté à l’esthétique de l’époque contemporaine. Là, les gens se sont réveillés ! J’en ai même remarqué un qui me scrutait, le visage ravagé par l’énormité de mes folles suggestions. Là, mes pâquerettes étaient trop basses pour lui ! Je n’ai pas osé proposer un éclairage secouru voltaïque. Le temps passait et il y avait d’autres sujets à traiter. Mais rien n’est perdu, des extensions sont envisagées ! (Avec tout cela, j’ai peur, j’ai vraiment peur qu’un jour, un illuminé style Buren aménage la Sainte Chapelle pour en faire l’extension de notre magnifique Beaubourg.)
Là dessus, un grand gars jeune et barbu, très sympa, est venu souligner ses craintes quant à la mixité de l’économie et de l’environnement. Selon lui, et avec l’image qu’en donnait déjà mon père, la proportion des deux dans cette mixité reste comme celle du pâté d’alouette : un cheval / une alouette.

Je suis reparti de cette discussion sur l’aménagement de la chapelle en me demandant si je n’étais pas accroché sottement à ce bâtiment, tout simplement devenu un vieux con de passéiste, ne voulant pas reconnaître que l’amour moderne n’est pas que représenté par un préservatif.
Comment ont fait les Javeysans pour subsister jusqu’à ce jour ? Dire que sans cet aménagement la chapelle ne sera plus qu’une ruine qui se dégradera au fil des jours me semble excessif. Je n’ai guère d’idées mais des expositions (photos, poteries, tableaux, travaux d’enfants, sculptures …) soirées à thèmes comme celles de Jean Ferrat, tournois de quelque chose , petites formations de musique ….
Ce ne doit pas être les idées qui manquent pour trouver des solutions adaptées à ces murs qui ont vécu jusqu’à ce jour !

Fourni par Blogger.