Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

RÉUNION PUBLIQUE ORGANISÉE PAR LA MUNICIPALITÉ


Lundi dernier, comme chaque année, la municipalité a invité la population à une réunion publique.
 Une quarantaine de personnes, en plusdes élus municipaux, a répondu présent et découvert l'ordre du jour.
·         La première surprise fut d'écouter, une heure durant, une présentation de l'activité du Syndicat Rovaltain, chargé d'aménager et de "remplir" la zone entourant la gare. Le maire de Saint-Marcel, vice-président en charge du budget de cette structure, et une jeune chargée de mission détaillèrent la montée en charge de cette aire d'activités "propres", ni logistiques ni commerciales, sorte de Silicon Valley drômoise toute concentrée autour de la gare. Un souci particulier est apporté à offrir des services aux "habitants", en fait les salariés des entreprises présentes. Il fut rappelé qu’avec  ces services, hormis peut être le restaurant de 600 couverts en construction, le but n’était pas d’attirer des gens d’ailleurs (les saint-marcellois par exemple ?). Il s’agit d’un quartier urbain sans habitant..
Questions :
-           Quelle desserte de bus de Saint-Marcel à la gare TGV ? Est-il prévu de renégocier ? Réponse : on sait que le problème existe, ça fait partie des objectifs, c’est VRD qui gère.
-          Des terrains de l‘ouest de Saint-Marcel avaient été prévus dans le PLU pour s’intégrer à la ZAC Rovaltain. Qu’en est-il ?  Réponse : pour l’instant ce n’est pas nécessaire. Il y a encore beaucoup d’hectares disponibles.
-           Les parkings longue durée sont saturés. Quels accès aux autres parkings ? Réponse : Si on crée des parkings gratuits, on crée un appel d’air. Trouver d’autres moyens. On pense à créer des parkings en silo par exemple.
-          Est-ce qu’on exploite assez la gare et la possibilité de décongestionner ainsi les parkings ? Par des navettes, notamment avec l’amélioration de la ligne SNCF Moirans-Valence en rénovation. Réponse : c’est la SNCF ? c’est compliqué….

·         Après cette entrée conséquente, on aborda des questions plus directement locales. Hubert Chambon présenta les travaux de construction du Gymnase, salle des sports en voie d'achèvement. Il fut rappelé qu’au prix d'achat actuel de l'électricité qui sera produite sur la toiture, ce n'est qu'au bout de 20 années que l'investissement sera intéressant. Le budget total de l'opération  se monte à 3 millions 700.000 euros TTC, des subventions sont attendues pour 320.000 €, restera à charge de la commune 3.380.000 €.
Question : Pourquoi avoir choisi des couleurs sombres, grises… pour les sanitaires et vestiaires de la Halle de Sports ?   Long débat, c’est fait, elles sont tendance. On a préféré des matériaux lourds, résistants.
Il y aura 250 places de gradins. La Halle sera inaugurée le 17 mars 2012.


·         La chapelle de Surel, que certains veulent appeler autrement, (un élément du patrimoine, du 13é siècle comme cela fut rappelé) aura couté 403.000 € diminué d’une subvention du conseil général de 28.000  €. Il faut prévoir encore quelques dépenses liées à la sécurité.
 En réponse à une question, il fut indiqué qu’il n’y a pas eu véritablement de mise en concurrence d’architecte, et que tout était bien prévu pour accueillir des expositions (lumières et suspensions).
·         La fin des travaux d’aménagement de la rue de la Liberté, vers la Zone 2000, a été relatée par J.M. Royannez. Ce fut l’occasion d’évoquer les problèmes d’ajustement avec les services de Valence Agglo désormais compétente  pour les réseaux d’assainissement. Ce qui entraina des difficultés (hauteurs différentes de raccordement !) avec les entreprises de la commune chargées d’installer les grilles d’évacuation des pluies. Du coup, le dernier conseil syndical de Valence Agglo a décidé que pour ces petits travaux, et cela avait déjà été le cas place de la mairie c’est la commune qui prendra la maitrise des travaux, l’agglo lui remboursera ensuite !
Une question a été posée sur l’accessibilité de certains trottoirs, réduits en fonction des emplacements de parking de voiture. Il fut répondu que théoriquement tout était aux normes. Et que la commune ferait en sorte d’améliorer chaque année les problèmes d’accesibilité.
           
·         Jean-Michel Valla, adjoint aux finances, dressa l’état des différents emprunts en cours contractés par la commune pour la période 2001-2026. Au total au 1.1.2012 5.600.000€ pour des annuités de remboursement qui s’élèveront en 2012 à 600.000 €. 
Répondant à une question sur le démantèlement en cours de la banque DEXIA  (trois de ces emprunts ont été réalisés auprès de DEXIA), JM Vzlla indique que cela ne pose pas de problème, la Caisse des Dé pots et Consignations reprenant l'essentiel de l'activité de crédit aux collectivités locales françaises de Dexia. 

·         Au bout de deux heures, le maire donna la parole pour les questions diverses.
1.      Une question sur l’intercommunalité, insistait sur le fait que le citoyen, peu informé, n’avait rien à dire sur des questions qui concernent son avenir. Quelle évaluation de l’apport aux citoyens fait par la nouvelle agglomération valentinoise, quel impact sur la fiscalité locale, quelle représentation des citoyens dans ces collectivités de taille importante ? Dans une réponse d’une demi-heure, le maire indiqua toute la démarche en cours, à marche forcée vers une très grosse agglomération, indiquant que le conseil municipal s’était prononcé contre le projet du préfet.Vu la taille de la future agglomération, il s’interroge sur le service qui sera rendu aux habitants, souhaitant qu’il n’y ait pas dégradation par rapport à l’existant. Compte-tenu de la taille de la future assemblée communautaire, et au vue de son expérience au sein de Valence agglo,il s’interroge sur la capacité effective des élus à regarder ce qui se passe s’ils ne sont pas dans l’exécutif.
2.      Comment est prévu l’aménagement de l’avenue de Provence ? Une personne souhaite connaître si le projet prévoit une période de concertation durant laquelle on pourra émettre des idées, « réver ». Réponse : les travaux de repérage sont en cours à après un large appel d’offres. Il y aura une présentation du projet, ce ne sera pas de la concertation. Le cabinet David rencontrera les élus, les riverains et sans doute la commission extramunicipale de sécurité.

La séance s’est terminée à 23 heures.

Saintmarcelblog.com  propose 2 observations:

-          Depuis le départ de Sébastien Darnaud, il n’y a plus au sein du conseil municipal  d’élu en charge des questions de transports. Deux dossiers évoqués nécessiteraient sans doute un suivi plus proche : la desserte de la gare TGV en bus devait faire l’objet d’une réponse de VRD pour la rentrée  de septembre 2011.Rien n’a changé. De même la négociation d’une desserte-navette SNCF à  Saint-Marcel passe par une négociation avec la Région, en charge des lignes régionales commandées à la SNCF. Chaque  habitant de St-Marcel verse une cotisation (1€) pour Rovaltain . A défaut de retombée  pour la commune, les problèmes d’accès vers la gare TGV sont une vraie difficulté pointée au cours de cette réunion.
-          Sur l’aménagement de l’avenue de Provence, nous regrettons le refus de discussion publique avec le maximum d’habitants en amont des projets d’aménagements de la commune, avant la décision finale des élus. Avec l’avenue de Provence, il s’agit  d’un axe fort de communication, emblématique de l’identité que l’on veut donner à Saint-Marcel, pour ses habitants et ceux qui y passent. 
RÉUNION PUBLIQUE ORGANISÉE PAR LA MUNICIPALITÉ RÉUNION PUBLIQUE ORGANISÉE PAR LA MUNICIPALITÉ Reviewed by Coubert on vendredi, décembre 09, 2011 Rating: 5

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Agglo = absence de démocratie disent nos élus municipaux !
Certes, ils ont raison, mais pas de soucis notre conseil municipal nous ayant habitué à ces décisions prises en commission par quelques élus et votés à l'unanimité sans discution par le conseil! l'agglo fera sans doute un peu plus opaque, un peu moins démocratique et plus cher! Mais les administrés St Marcelois avaient déjà pris le pli!

Fourni par Blogger.