Le Blog des habitants de Saint Marcel-lès-Valence
et des territoires environnants

JOSE BOVE ET MICHELE RIVASI A SAINT MARCEL AVEC LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA

Ce vendredi, l'association de défense des arboriculteurs victimes de la sharka (ADAVS) a présenté, sur le site de l'INRA, la situation de blocage devant laquelle se trouvent les arboriculteurs qui été obligés d'arracher  leurs abricotiers. Même, s'ils ont obtenu une expertise favorable, celle -ci a été contestée par les tribunaux administratifs. José Bové et Michèle Rivasi , députés européens, ont obtenus que ces arboriculteurs soient entendus par la commission européenne, et les ont assurés que, une fois les voies de recours épuisées en France, une procédure pourra être engagée devant la justice européenne.
Le président de l'ADAVS a exprimé avec force le désarroi, la colère et la détermination des arboriculteurs devant l'injustice qu'ils subissent de la part de l'Etat français. En effet, l'INRA, que des experts ont considéré être à l'origine de la diffusion de la maladie des abricotiers - la sharka-,  est un établissement public relevant directement de l'Etat, juge et partie dans cette affaire.
JOSE BOVE ET MICHELE RIVASI A SAINT MARCEL AVEC LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA JOSE BOVE ET MICHELE RIVASI A SAINT MARCEL AVEC LES ARBORICULTEURS VICTIMES DE LA SHARKA Reviewed by Coubert on vendredi, janvier 21, 2011 Rating: 5
Fourni par Blogger.